Navigation – Plan du site

Probabilités, propensions, utilités

Probabilities, propensities, utilities
Stéphane Martin-Simig
p. 17-31

Résumés

Nous montrons comment une théorie du consommateur, semblable à la théorie standard, peut être dérivée en remplaçant la notion d'utilité par une notion de propension, comprise comme la probabilité objective qu'un agent accomplisse un choix donné lorsqu'il est libre de contraintes. Nous montrons que cette propension peut se combiner avec l'existence d'une contrainte budgétaire et nous généralisons ensuite les résultats à la théorie du producteur.

Probabilities, propensities, utilities

We show how a consumer theory, similar to the standard theory, can be derived by replacing the notion of utility with a notion of propensity, defined as an agent's objective probability of achieving a given choice in absence of constraints. We show that this propensity can be combined with budget constraints, and we generalize the results over the producer theory.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Martin-Simig, « Probabilités, propensions, utilités », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 182 | Été 2008, mis en ligne le 30 juin 2008, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://msh.revues.org/10513

Haut de page

Auteur

Stéphane Martin-Simig

Conseiller en analyse géopolitique, Les Douzilles 9, CH-1607 Les Thioleyres, Suisse, martin-simig@gmx.ch.

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page