Navigation – Plan du site

Segmentation in personal networks

La segmentation des réseaux personnels
Tom A. B. Snijders et Marinus Spreen

Résumés

A concept and several measures for segmentation of personal networks are proposed. It is argued that the implications of segmentation of personal networks are, in a sense, the opposite of those of segmentation of entire networks. The measures are illustrated by the example of the trust network in a civil service department. For the case where relations in the personal network are observed by a sample rather than completely, estimators for the segmentation measures are given.

La segmentation des réseaux personnels

On propose un concept et plusieurs mesures de la segmentation des réseaux personnels. Les auteurs défendent la thèse que les implications de la segmentation des réseaux personnels sont, d'un certain point de vue, opposées de celles des réseaux totaux. Les mesures sont illustrées par l'exemple d'un réseau de relations de confiance dans un service de fonctionnaires. Des estimateurs du degré de segmentation sont proposés pour le cas où les relations dans le réseau personnel sont observées sur la base d'un échantillonnage plutôt que dans leur totalité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tom A. B. Snijders et Marinus Spreen, « Segmentation in personal networks », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 137 | Printemps 1997, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://msh.revues.org/2744

Haut de page

Auteurs

Tom A. B. Snijders

Articles du même auteur

Marinus Spreen

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page