Navigation – Plan du site

Graphes et classification : l'exemple des tables de mobilité sociale

Graphs and clustering: the case of social mobility
Monique Dalud-vincent

Résumés

Graphs and clustering: the case of social mobility

The aim of this paper is to build a categories typology from a square contingency table containing variables using the same nomenclature. Our assumption is that it exists categories groups according to attractions between categories and sequence of attractions among them. We use a modelling based on graphs and a decomposition method of connected (strong) component.

L'objectif est de mettre en évidence, à partir d'un tableau de contingence croisant 2 variables utilisant la même nomenclature, une typologie des catégories de cette nomenclature. La recherche de cette typologie est basée sur l'hypothèse selon laquelle il existe des groupes de catégories en fonction des attractions entretenues entre elles ainsi que de leurs enchaînements. On s'appuie sur une modélisation sous forme de graphes et sur une méthode de décomposition des composantes (fortement) connexes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Monique Dalud-vincent, « Graphes et classification : l'exemple des tables de mobilité sociale », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 147 | Automne 1999, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 27 juin 2017. URL : http://msh.revues.org/2801

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page