Navigation – Plan du site

Lodewijk et Christiaan Huygens : la distinction entre vie moyenne et vie probable

Lodewijk and Christiaan Huygens: mean length of life versus probable length of life
Jacques Veron et Jean-Marc Rohrbasser

Résumés

Lodewijk and Christiaan Huygens: mean length of life versus probable length of life

In their correspondence of 1669, Huygens brothers introduce the distinction between "espérance" and "apparence", that is to say between mean length of life (or life expectancy) and probable length of life (or median length of life). Unlike Lodewijk, Christiaan adopts a probabilistic approach; he considers more meaningful the probabilities to reach specific ages and the probable length of life than the "reste de vie", computed by his brother, which is only a mean.

Dans la correspondance qu'ils échangent en 1669, les frères Huygens établissent la distinction entre "espérance" et "apparence", c'est-à-dire entre vie moyenne (ou espérance de vie) et vie probable (ou vie médiane). À la différence de Lodewijk, Christiaan adopte une démarche probabiliste, ce qui le conduit à raisonner plus en termes de "chances" d'atteindre différents âges que de "reste de vie" à ces âges : la vie probable lui semble avoir plus de sens que la vie moyenne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Veron et Jean-Marc Rohrbasser, « Lodewijk et Christiaan Huygens : la distinction entre vie moyenne et vie probable », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 149 | Printemps 2000, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://msh.revues.org/2806

Haut de page

Auteurs

Jacques Veron

Articles du même auteur

Jean-Marc Rohrbasser

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page