Navigation – Plan du site

A la recherche des "Lois de la Pensée". Sur l'épistémologie du calcul logique et du calcul des probabilités chez Boole

The search for the "Laws of thought". On the epistemology of Boole's logical calculus and calculus of probabilities
Michel Serfati

Résumés

The search for the "Laws of thought". On the epistemology of Boole's logical calculus and calculus of probabilities

In G. Boole's conceptions, both "logic" and "calculus of probabilities" converged to transcript the "laws of thought" into symbolic mathematical writing. This process turned out to be quasi-experimental for Boole (when referring to the necessity of introspection), but also profoundly mathematical, deep-rooted in some subtle calculation techniques. We shall investigate, in the Laws of Thought, the articulation between logic and probabilities, and also describe the viewpoints it may propose to the contemporary reader on the modern "discrete calculus", as well as on a possible starting point for measure theory.

Dans les conceptions de G. Boole, les deux disciplines, "logique" et "calcul des proba-bilités", concouraient toutes deux à la trans-cription dans la langue symbolique mathématique des "lois de la pensée", en une entreprise à la fois quasi-expérimentale pour Boole (par l'introspection qu'elle nécessite), mais aussi profondément mathématique, ancrée dans des techniques de calcul raffinées. Nous examinerons, dans les Laws of Thought, l'articulation entre logique et probabilités, et décrirons aussi les perspectives qu'elle propose au lecteur contemporain, à la fois sur le "calcul discret" moderne, en même temps que sur une ébauche de théorie de la mesure.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Serfati, « A la recherche des "Lois de la Pensée". Sur l'épistémologie du calcul logique et du calcul des probabilités chez Boole », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 150 | Été 2000, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 26 mars 2017. URL : http://msh.revues.org/2823

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page