Navigation – Plan du site

Pascal : La géométrie du hasard

Pascal: the geometry of chance
Anne-Sophie Godfroy-Genin

Résumés

Pascal: the geometry of chance

Even if Pascal's works are often considered as the origin of the calculus of probabilities, Pascal discovered, strictly speaking, only the solution to the problem of departing the stakes, or division problem, and never called it a "calculus of probabilities". He never used it neither to solve problems due to epistemic uncertainty. He only used the departing of stakes in a decisional context. The most famous example of that use is the thought known as "Pascal's wager". This article is an attempt to examine in which context the Pascalian discovery must be replaced, what is the originality of Pascal's statement, and what are the reasons to explain why Pascal chose other methods to face the epistemic uncertainty, precisely where we would use the calculus of probabilities.

Bien que l'on considère souvent que les travaux de Pascal sont à l'origine du calcul des probabilités, Pascal n'a découvert à proprement parler que la "règle des partis", qu'il n'appelle jamais "calcul des probabilités", et qu'il n'utilise jamais pour résoudre des problèmes liés à l'incertitude épistémique. Il n'utilise la règle des partis que dans un cadre décisionnel dont l'exemple le plus connu est le fragment dit du pari. Cet article tente de montrer dans quel contexte se situe la découverte pascalienne, quelle est son originalité, et quelles sont les raisons qui peuvent expliquer que Pascal choisisse d'autres méthodes face à l'incertitude épistémique, là où nous choisirions d'utiliser le calcul des probabilités.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne-Sophie Godfroy-Genin, « Pascal : La géométrie du hasard », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 150 | Été 2000, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://msh.revues.org/2824

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page