Navigation – Plan du site

Actions, interactions et structure dans l'émergence de la stratification sociale des diplômes : un modèle de choix discrets avec externalités

Actions, interactions and structure in the emergence of educational stratification: A discrete choices model with externalities
Gianluca Manzo
p. 53-99

Résumés

L’article présente un modèle générateur de la stratification sociale des diplômes qui tâche de décomposer analytiquement l’émergence de celle-ci en termes de choix individuels, d’interactions directes et indirectes entre eux et de contraintes structurelles qui pèsent sur les acteurs. Le modèle proposé s’inspire de la classe de modèles dits « des choix discrets avec externalités » et se propose de raffiner par là l’une des théorisations les plus couramment adoptées dans les études quantitatives de la stratification éducative, à savoir l’approche dite « du choix éducatif rationnel ». L’article guide le lecteur à travers les étapes de construction et d’étude du modèle. Dans un premier temps, les idées sociologiques qui fondent ce modèle sont exposées. Dans un deuxième temps, leur formalisation mathématique, d’abord, leur traduction informatique (dans une « société artificielle »), ensuite, sont disséquées. Dans un troisième temps, les résultats du traitement déductif par simulation du modèle théorique sont élaborés inductivement. D’une part, les données « simulées » sont confrontées à des données empiriques françaises et italiennes pour établir le degré de conformité entre la stratification éducative théorique et celle empirique. D’autre part, on étudie les données produites par le modèle sous des conditions expérimentales différentes de celles adoptées pour reproduire les données empiriques : le rôle de la variabilité interindividuelle dans la genèse de la stratification éducative est exploré. L’article se conclut par une discussion des limites de la modélisation et de la formalisation proposées.

Actions, interactions and structure in the emergence of educational stratification: A discrete choices model with externalities

The article presents a generating model of educational stratification which aims analytically decompose the emergence of this one in terms of individual choices, of interactions direct and indirect between them and of structural constraints which weigh on the actors. The model suggested takes as a starting point the framework of "discrete choices models with externalities". By this one, it proposes to refine the most usually adopted theorizations in the quantitative studies of the educational stratification, namely the “rational educational choice approach”. The article guides the reader through the stages of construction and study of the model. In the first time, the sociological ideas which melt this model are exposed. In the second time, their mathematical formalization, initially, their computational translation (in an agents-based system), then, are dissected. In the third time, the results of the deductive treatment by simulation of the theoretical model are elaborate inductively. On the one hand, the "simulated" data are confronted with French and Italian empirical data to establish the degree of conformity between the theoretical educational stratification and empirical one. In addition, one studies the data produced by the model under experimental conditions different from those adopted to reproduce the empirical data: namely, the role of the interindividual variability in the genesis of the educational stratification is explored. The article is concluded by a discussion about the limits of our formal model.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gianluca Manzo, « Actions, interactions et structure dans l'émergence de la stratification sociale des diplômes : un modèle de choix discrets avec externalités », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 175 | Automne 2006, mis en ligne le 11 décembre 2006, consulté le 27 juin 2017. URL : http://msh.revues.org/3549

Haut de page

Auteur

Gianluca Manzo

Institut des Sciences Humaines Appliquées (ISHA), Université Paris IV-Sorbonne, 28 rue Serpente 75006 Paris, et Université de Trento, département de sociologie et recherche sociale, glmanzo@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page