Navigation – Plan du site

Condorcet et L’art de former des tableaux historiques

Condorcet and The art of drawing up historical tables
Nicolas Rieucau
p. 89-116

Résumés

Membre du courant encyclopédique et Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences, Condorcet (1743-1794) est particulièrement au fait de la question de la classification, que celle-ci s’applique au monde des idées ou à celui de la Nature. Il commente les réalisations de ses contemporains en la matière et nourrit son propos par une réflexion sur les principes de classification en tant que tels. Originale et méconnue, la classification qu’il consacre à l’histoire des progrès de l’esprit humain, dite Table de référence, est une émanation directe de cette réflexion. Elle est élaborée selon trois dimensions codées – lignes, colonnes, profondeur – devant permettre le stockage, le repérage et le traitement des données historiques. L’aspect inachevé de la Table de référence est aisément compréhensible si on la conçoit comme une construction exploratoire que Condorcet souhaiterait léguer aux générations futures. La Table de référence est aussi pour Condorcet une manifestation de la puissance de l’analyse, synonyme chez lui de calcul mathématique. Il en résulte une vision proprement mécanique de l’opération de classification, l’exposé de Condorcet annonçant, de manière explicite, l’avènement de la mécanographie et du traitement automatique de l’information.

Condorcet and The art of drawing up historical tables

A Member of the Encyclopedists’ group and “Secrétaire perpétuel” of the French Academy of Sciences, Condorcet (1743-1794) was particularly interested in the subject of classification in the realm of human knowledge as well as in the realm of Nature. He did not only comment the works of his contemporaries on this subject, but also developed his own thinking about the principles of taxonomy. A direct product of this thinking is his original and quite unknown classification of the history of the progress of the human mind, called Table de référence. This Table was elaborated in three coded dimensions – rows, columns and depth – supposed to allow the storage, identification and processing of historical data. The fact that the Table de référence remained unfinished is easy to understand if one conceives it as an exploratory construction intended by Condorcet for future generations. The Table de référence is also in Condorcet’s view an expression of the power of analysis, which is for him synonymous with mathematical calculus. As a consequence, the process of classification is conceived as a purely mechanical operation, and makes Condorcet’s research an explicit forerunner of punched cards systems and automatic data processing.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Rieucau, « Condorcet et L’art de former des tableaux historiques », Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 176 | Hiver 2006, mis en ligne le 28 juillet 2006, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://msh.revues.org/3673

Haut de page

Auteur

Nicolas Rieucau

Laboratoire d’économie dyonisien (LED), Université Paris VIII et Pôle d’histoire de l’analyse et des représentations économiques (PHARE)-CNRS-Paris , rieucau@univ-paris-1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page